Lecture n°3 : L’explication des paraboles citées dans le Noble Coran d’ibn Qayyim al-Jawziyya

Chaque mois, l’équipe Jâhiz vous révèle un livre de sa bibliothèque.

Nous espérons que nos conseils lectures vous inspireront in châ a Llâh.

BismiLlahi ar-Rahmâni ar-Rahîm,

Dans notre précédent article de la série, nous avions abordé le sujet de la méditation. Avant d’évoquer le tafsîr que nous consacrerons dans d’autres lectures in châ a Llâh, nous voulions évoquer la question des « paraboles » citées dans le Coran.

L’explication des paraboles citées dans le Noble Coran

d’ibn Qayyim al-Jawziyya

(qu’Allâh lui fasse miséricorde)

explication-paraboles-coran-jahiz-lecture-revision

Allâh (Exalté soit-Il) dit dans la sourate al-Hashr (Sourate 59, verset 21) :

« Et ces paraboles Nous les citons aux gens afin qu’ils réfléchissent ».

Dans ce livre d’ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allâh lui fasse miséricorde), il y a plus d’une vingtaine de paraboles qui sont recensées.

Mais qu’est-ce qu’une parabole?

« Une parabole est un court récit allégorique chargé d’un enseignement moral ou religieux qui reste implicite »*.

L’auteur précise qu’il s’agit « d’établir une comparaison entre deux éléments analogues {ndlr : semblables} en réalisant un rapprochement entre l’abstrait et le concret ou entre deux éléments concrets afin d’en mettre un en évidence par rapport à l’autre ».

Ainsi, la subtilité dont elles font preuve et les enseignements qui en découlent supposent que leur simple lecture ne nous permettrait pas d’en saisir le sens au premier abord.

D’ailleurs, Allâh ((Exalté soit-Il) nous dit dans la sourate al ‘Ankabut (Sourate 29, verset 43):

« Telles sont les paraboles que nous citons aux gens ; cependant, seuls les savants les comprennent ».

Vraiment, en lisant ces explications, la lecture du Qur’ân prend une toute autre dimension. Mais il est nécessaire d’aborder ce livre en plusieurs fois afin d’en tirer pleinement profit.

On voulait partager avec vous l’explication de deux paraboles afin que vous ayez un petit aperçu.

La première figure au verset 24 de la sourate Yunus (sourate 10) :

« La vie présente est comparable à une eau que Nous faisons descendre du ciel et qui se mélange à la végétation de la terre dont se nourrissent les hommes et les bêtes. Puis, lorsque la terre prend sa parure et s’embellit, et que ses habitants pensent qu’elle est à leur disposition, Notre ordre lui vient, de nuit ou de jour, c’est alors que Nous la rendons toute fauchée, comme si elle n’avait pas été florissante la veille. Ainsi exposons-Nous les preuves pour des gens qui réfléchissent ».

Ici, cette parabole évoque le bas-monde et ceux qui lui accordent leur confiance.

Ainsi, l’homme charmé qui penche vers la vie d’ici-bas et la chérit se fait des illusions jusqu’à avoir la certitude de la posséder. Au moment où il en aura le plus besoin, il s’en retrouvera subitement privé. Tout cela à l’image de la terre irriguée grâce à la pluie et de laquelle pousse une belle végétation qui constitue un plaisir pour les yeux. Lorsque l’homme pense détenir un quelconque droit sur elle, Allâh (Exalté soit-Il) envoie Son ordre et tout ce qui était n’est plus.

La deuxième figure à la sourate Jumu’a (Sourate 62, verset 5) :

« Ceux à qui fut confiée la Thora, mais qui ne l’ont pas appliquée, sont comparables à un âne qui transporte des livres. Ceux qui traitent de mensonges les versets de Dieu font l’objet d’une bien mauvaise comparaison! Et Allâh ne guide pas les gens injustes »

Ici sont visées les personnes qui se sont contentées de mémoriser le Livre d’Allâh sans y prêter foi, le méditer, le mettre en pratique et y inviter autrui. Elles sont alors comparées à des ânes qui portent des livres sans savoir ce que se trouvent sur leur dos. Elles n’en tirent donc pas profit. Bien que le verset cite la Thora, l’auteur précise que cela s’étend à tous ceux qui reçoivent le Coran mais ne l’appliquent pas et ne lui rendent pas le respect qui lui est dû.

Qu’Allâh nous préserve de cela.

Vous avez sûrement lu ces différents passages. Connaissiez-vous le sens des paraboles citées? Il s’agit ici vraiment d’un livre très profitable et on vous le recommande à 100%.

Astuce Jâhiz :

Les paraboles ne sont pas répertoriées dans l’ordre (des sourates). Elles sont abordées l’une après l’autre et il ne sera peut être pas aisé de retrouver facilement celle que vous cherchiez.

Munissez-vous de post-it de différentes formes et couleurs puis repérez toutes les paraboles du Coran (elles figurent toutes en gras dans le livre).

A chaque parabole un post-it d’une couleur ou d’une forme différente. Puis, vous appliquerez le même code couleur sur le livre.
Ainsi pendant vos lectures, lorsque vous tomberez sur une parabole, vous pourrez facilement la retrouver dans le livre. Prenez ensuite le temps de méditer ces passages.

*Définition du Dictionnaire Larousse

L’explication des paraboles citées dans le Coran – ibn Qayyim al-Jawziyya – Editions Dar Al Muslim – 7€

Vous souhaitez vous le procurer?

Plusieurs exemplaires sont dispos chez Dar Al Muslim => juste ici.

Click Here to Leave a Comment Below