Lecture n°15: Description de la prière du Prophète par Shaykh al-Albânî

Chaque mois, l’équipe Jâhiz vous révèle un livre de sa bibliothèque.

Nous espérons que nos conseils lectures vous inspireront in châ a Llâh.

BismiLlahi ar-Rahmâni ar-Rahîm,

notre série de lectures se poursuit avec aujourd’hui, un livre que chaque musulman se devrait d’avoir chez lui:

Description de la prière du Prophète

par Shaykh al-Albânî

(qu’Allâh lui fasse miséricorde) 

image-lecture-15-description-priere-prophete-al-albani

La prière est le 2e pillier de l’Islam. Cette adoration est celle qui nous distingue du mécréant. Et surtout, elle constitue la première chose sur laquelle nous serons interrogés.

Ainsi, nous devons être soucieux de sa bonne réalisation. Et pour cela, quoi de mieux que d’apprendre sur notre modèle, le Prophète (sallalahu ‘aleyhi wa sallam).

Le Shaykh al-Albânî (qu’Allâh lui fasse miséricorde) nous propose ici une description complète de la salât, de son commencement à la fin.

Livre indispensable à avoir, nous en citerons comme à notre habitude quelques extraits, notamment ceux liés à la récitation du Qur’an durant la salât. Nous sommes certains que vous serez surpris.

« Priez comme vous m’avez vu prier »

C’est par ce hadith du Prophète (sallalahu ‘aleyhi wa sallam), rapporté par al-Boukhâri, que débute la description de la prière.

Chaque titre évoque une étape de la prière: la direction de la Qibla, la station debout et les différents cas où on peut être assis, la sutrah.

A propos de la sutrah qui correspond à un objet que l’on met devant soi afin de ne rien laisser passer, elle est une obligation. Le Prophète (sallalahu ‘aleyhi wa sallam) a dit à ce propos:

« Si la personne qui passe devant celui qui prie savait (le péché) qu’il commettait, cela serait meilleur pour lui d’attendre quarante que de passer devant lui ».

(Rapporté par Boukhâri et Muslim)

Autres chapitres: l’intention, le takbîr, où placer ses mains, le regard de celui qui prie.

La description se poursuit: les invocations d’ouverture, puis…

La récitation du Coran

Il nous est précisé que le Prophète (sallalahu ‘aleyhi wa sallam) récitait un verset à la fois, en faisant une pause entre chaque verset. Ainsi, il ne liait pas les versets entre eux.

Est ensuite traitée la lecture de la sourate al-Fâtiha. Sont citées plusieurs sources indiquant que son absence rend la salât incomplète.

Est aussi évoquée la question de sa lecture à voix haute ou non lors d’une prière derrière l’imam, le fait de dire « Amîn ». Etc.

Par la suite, vient le sujet de la lecture d’une autre sourate après al-Fâtiha.

Il nous est précisé que le Prophète (sallalahu ‘aleyhi wa sallam) lisait parfois des sourates courtes, parfois des sourates longues.

Il (sallalahu ‘aleyhi wa sallam) commençait toujours par le début d’une sourate. Parfois, il divisait la sourate en deux ra’kah, et parfois il répétait la même sourate lors de la 2ème ra’kah.

Parfois même, il combinait deux sourates ou plus dans une seule rak’ah. Quelques combinaisons nous sont décrites.

Puis, il nous est précisé qu’en prière nocturne, le Prophète (sallalahu ‘aleyhi wa sallam) combinait parfois les sept sourates longues telles que « al-Baqara », « Aali ‘Imran », « an-Nissa » et ce, dans une seule rak’ah! 

Sa récitation lors des différentes prières

Pour chacune des cinq prières, nous est décrit ce que le Prophète (sallalahu ‘aleyhi wa sallam) y récitait.

Par exemple, pour la salât al-Fajr, le Prophète (sallalahu ‘aleyhi wa sallam) récitait les sourates longues parmi les Mufassal (il s’agit des sourates à partir de la sourate n°50 – Qaf).

(Il (sallalahu ‘aleyhi wa sallam) lisait par exemple:

– la sourate n°56 – al-Waqi’ah
– la sourate n°52 – at-Tûr
– la sourate n°50 – Qaf)

Il lui arrivait également de réciter des sourates courtes de cette partie telles que:

– la sourate n°81 – at-Takwîr
– la sourate n°99 – az-Zalzalah
– la sourate n°113 – al-Falaq
– la sourate n°114 – an-Nâs

Il rallongeait la première rak »ah et raccourcissait la deuxième.

Pour salât al-‘ichâ, le Prophète (sallalahu ‘aleyhi wa sallam) récitait les moyennes sourates du mufassal (telles que la sourate n°91 – as-Shams
ou la sourate n°84 – al-Inshiqaq)

Il (sallalahu ‘aleyhi wa sallam) interdisait de prolonger la récitation durant salât al-‘Ichâ.

La prière nocturne

On apprend à travers cet ouvrage que lors de cette prière, le Prophète (sallalahu ‘aleyhi wa sallam) récitait tantôt à voix haute, tantôt à voix basse. Il allongeait parfois sa récitation tout comme il la raccourcissait parfois.

Plusieurs anecdotes de compagnons relatent les longues prières nocturnes du Prophète (sallalahu ‘aleyhi wa sallam).

Il nous est même indiqué qu’une nuit, alors que le Prophète (sallalahu ‘aleyhi wa sallam) était malade, il récita les sept plus longues sourates!

Les autres prières

Toutes les autres prières telles que la prière d’al-Witr, la prière du vendredi, la prière des deux ‘Eid, ou la prière funéraire sont aussi décrites dans cet ouvrage.

Les autres étapes de la prière suivent ces différents chapitres.

Et nous souhaitions conclure cet article avec un extrait du chapitre sur le Tartill (la récitation lente, rythmée et accentuée). Un hadith du Prophète (sallalahu ‘aleyhi wa sallam) nous dit:

« Etudiez le Livre d’Allâh, récitez-le continuellement, retenez-le (mémorisez) et récitez-le avec un ton mélodieux (Taghanni), car par Celui qui détient mon âme entre Ses Mains, il s’échappe plus vite que les chameaux (makhaad) de leurs entraves (al-‘uqul) ».

Qu’Allâh nous facilite et fasse de nous des gens du Coran!

La description de la prière du Prophète – Shaykh al-Albanî, Dar Al Athar, 12€

Précision: La version que l’on a est celle des éditions Al Athar. Une nouvelle version est disponible aux éditions Al-Maaref.

Vous souhaitez vous le procurer?

Rendez-vous => juste ici.

Vous souhaitez l’offrir?

Faites un don à l’association Fratern’elles qui offrent des ouvrages aux nouvelles reconverties. Mentionnez le nom de l’ouvrage en remarque sur Paypal, elles se chargent du reste. Pour en savoir plus, c’est par là.

Click Here to Leave a Comment Below